L’association Lire pour en Sortir a pour objet de favoriser la réinsertion des personnes détenues par la lecture.
Depuis un peu plus de deux ans, dans quinze d’établissements pénitentiaires à ce jour, elle offre des livres à ceux qui s’engagent dans un programme de lecture personnalisé.

Ainsi la Fondation Valentin Ribet finance l’acquisition de livres proposés aux détenus.

A propos de « Lire pour s’en sortir » :
Lire pour en sortir est une association loi 1901 à but non lucratif qui a pour objet de favoriser la réinsertion des personnes détenues par la lecture.

A cette fin, « Lire pour en sortir » poursuit 5 missions : un programme de lecture favorisant les réductions de peines, la lutte contre l’illettrisme, le développement des activités culturelles en détention, la modernisation et la rénovation des bibliothèques pénitentiaires et le développement de la formation et de l’insertion professionnelles dans l’industrie du livre.

Grâce à l’action de l’association, un amendement à la récente loi de réforme pénale a été adopté et est entré en vigueur le 1er octobre 2014 qui permet d’obtenir des réductions de peine supplémentaires pour les personnes qui s’investissent : « dans l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul, en participant à des activités culturelles et notamment de lecture ».

www.lirepourensortir.org